L’enseigne Intermarché devance ses concurrents dans le classement des drives en France, découvrez le classement !

L’extension du drive demeure l’un des progrès le plus éminents sur le marché français. Il apparait comme l’une des croissances principales dans le domaine de la grande distribution.Retail Explorer révèle les chiffres de croissance du drive en France et comptabilise 2271 ouvertures réparties sur le territoire, dont 544, appartenant à Intermarché. Ce qui le positionne en tête du classement.

Le principe du drive créé  depuis une décennie par les groupes d’hypermarchés progressent constamment et comptent à ce jour plus de 2000 ouvertures. Désormais, le client peut passer sa commande en ligne et  récupérer ses articles directement à un point drive lors de son passage en voiture. Le concept permet aux consommateurs de gérer au mieux son temps et de bénéficier des mêmes prix proposés en magasin.

Ce type de vente mis à disposition dans le nord de la France avantage tout particulièrement les clients souffrant d’un handicap moteur et réduit considérablement leurs efforts et déplacements. Ce nouveau concept gagne du terrain face aux autres modes de distributions ; il  s’impose progressivement et dévalorise sévèrement les grandes surfaces. Concrètement, il devient une méthode additionnelle avec un investissement accroit.

Intermarché, premier devant ses concurrents

Le classement  révélé par Retailer Explorer démontre que Intermarché est bien le leader du marché du drive avec 644 points de vente ; il dépasse les autres enseignes telles que Courses U (584), Leclerc Drive (336), Carrefour Drive (271), Casino (136), Auchan Drive (79), Leader Drive (67), Chronodrive (59), Cora Drive (56) et Simply Market (39).

nombre-drive-juillet2013-2

Une nouveauté : le drive piéton

Du côté de l’innovation, Wal-Mart l’enseigne numéro 1 dans le monde a mis en service un système de drive piéton. Il s’agit de faire sa commande en ligne et venir chercher ses courses à pied dans un magasin de son choix. Le consommateur récupère ses achats dans un casier mis à disposition par Wal-Mart. Amazon vient de lancer lui aussi son système de drive piéton ce qui laisse à croire que ces derniers  pourraient bien s’imposer face aux drives des centres urbains.

Source : ac-franchise.com

Etude : 2482 drives en France mais des ventes en baisse

LSA en partenariat avec Nielsen et Net-Veille a réalisé une étude complète sur le marché des courses au drive en France. Voici les principaux chiffres à retenir.

2482 Drive en France au 1er juin

Tout d’abord, le nombre de point de retrait drive en France s’élève à 2482 au 1er juin 2013 soit 600 de plus que les hypermarchés. Les créations semblent reculer un peu ces derniers mois puisqu’en mai on a recensé 54 créations contre 97 en janvier par exemple (et une diminution mois après mois).

Nombre de drives par départements au 1er juin 2013

Nombre de drives par départements au 1er juin 2013

Dans le même temps les ventes reculent. Les analystes l’expliquent très bien. Selon Loic Danel de Nielsen, les marques se sont d’abord implantées sur des secteurs porteurs avant d’installer leurs entrepôts dans des zones moins attractives, qui génèrent moins de ventes.

Recensement des drives par enseignes et par modèles (*) taux de couverture

Recensement des drives par enseignes et par modèles (*) taux de couverture

Le drive pour les familles

Les familles avec enfants sont les plus friands de courses au drive. Cela se ressent dans les produits vendus puisque sur les petits pots de bébé, les couches ou encore les laits infantiles, les indices de vente sont parfois trois fois supérieurs aux hypers. Par ailleurs les softs, eaux minérales et autres produits encombrants sont également beaucoup  vendus.

Le détail, d’autres chiffres et toutes les explications sur le site LSA-conso.fr !

AmazonFresh : un nouveau cybermarché international ?

Amazon est certainement l’un des plus grands acteurs du commerce électronique dans le monde, c’est un pionnier qui a su déjouer tous les pièges des crises financières successives pour réaliser une croissance de plus en plus forte dans son cœur de métier, à savoir la commercialisation via internet de livres et de produits électroniques mais aussi dans d’autres secteurs comme la joaillerie. Aujourd’hui, Amazon compte se lancer dans la vente en ligne des produits alimentaires à grande échelle.

amazonfresh

AmazonFresh : 6 ans déjà

L’intérêt du géant de la vente en ligne pour les produits alimentaires ne date pas d’aujourd’hui. En effet, la compagnie avait entamé la livraison à domicile de ce genre de produits depuis six ans déjà, mais cette activité se limitait à la ville de Seattle. Au tout début, il s’agissait de livrer des produits qui ont une longue durée de conservation tels que les pâtes, le riz et les conserves mais Amazon s’est petit à petit donné les moyens de livrer des produits frais aussi, ce qui exige une certaine rigueur et une organisation interne spécifique pour pouvoir garantir une fraîcheur optimale des produits frais comme les produits laitiers et la charcuterie, une fraîcheur mise en avant par l’intitulé même du service de livraison des produits alimentaires : AmazonFresh.

Bientôt dans le monde entier ?

Compte tenu du succès de cette expérience et de la croissance continue du secteur des cybermarchés dans le monde, Amazon compte étendre son expérience à Los Angeles dans les jours qui viennent et à San Francesco en 2013. Dès l’année prochaine, AmazonFresh devrait être disponible dans les grandes villes américaines et dans certains pays étrangers, ce qui signifie que nous serons à même de commander nos produits alimentaires en même temps que les livres et les bijoux bientôt sur le site du géant mondial du commerce électronique Amazon.

La Foire aux vins solidaire de Simply Market sur Internet

La Foire aux vins solidaire de Simply Market sur Internet

Simply Market relaie sa foire aux vins sur Internet qui a d’habitude lieu en magasin, avec les mêmes promotions et bon d’achat, sans se déplacer de chez soi.

La Foire aux vins solidaire de Simply Market sur Internet

Cet événement annuel qu’est la Foire aux vins (FAV) gagne en puissance et en notoriété. +5% depuis l’année dernière, succès expliqué par Guy Maurin (acheteur vin chez Simply Market) par la plus grande attention accordée aux régions et aux productions locales.

Des opérations classiques sont mises en place, comme « un carton acheté, un carton offert », ou la mise en avant de vins médaillés notamment par le guide Hachette & Vins.

Toutes ces opérations nationales sont reprises sur le site Internet où l’on peut récupérer un bon de commande spécifique pour que sa commande soit préparée en magasin, et plus qu’à venir chercher. Pratique pour ne pas faire la course entre les rayons avec des caddys remplis de cartons et de caisses de vin.

Georges Plassat revient sur l’avenir de Carrefour dans les Drive et la livraison de courses à domicile

Georges Plassat, PDG de Carrefour

Georges Plassat, PDG de CarrefourDans une longue interview donnée à LSA Conso, Georges Plassat revient sur ses convictions autour des courses en ligne (drive et livraison à domicile), et les deux sites de l’enseigne : ooshop.com et carrefour.fr.

Alors qu’il entame sa deuxième année à la tête du deuxième groupe mondial du secteur, Georges Plassat a été confronté à de nombreuses difficultés sur la situation du Groupe Carrefour dans le monde et en France, comme en cédant ses implantations en Turquie, pour se concentrer sur la Chine ou le Brésil, pays émergeants à très forte croissance, lieu d’une guerre sans merci entre les enseignes de distribution.

[pullquote_right]Le drive, c’est avant tout une nouvelle version du magasin de proximité. On en a environ 250 et nous continuons à approfondir le modèle. Quel assortiment? Quel prix ? Quel service? Quelle plage horaire de commande? Il faut s’en occuper comme d’un vrai magasin.[/pullquote_right]

Le groupe a été également réorganisé en France, avec une volonté de décentraliser, en mettant également en place de nouveaux modèles de rémunération, avec des objectifs opérationnels et qualitatifs, comme « l’évolution du chiffre d’affaires, qui constitue naturellement le premier critère, de la fréquentation des clients, du ticket moyen, mais aussi la capacité à développer les hommes, l’image de nos magasins en termes de services ».

Il revient également sur la livraison de courses à domicile, en relevant des problèmes que vous avez été nombreux à nous remonter : elle est contraignante du fait d’être contrait à une date et une heure de livraison (ou à un créneau horaire) :  « de plus en plus de clients veulent se faire livrer en magasin parce qu’ils peuvent décider du jour et de l’heure à laquelle ils viennent chercher le produit ».

Une autre manière de consommer, plus adaptée aux nouveaux modes de vie des Français.

 

10 euros offerts chez Houra jusqu’au 02 mai 2013

Dnas le cadre des vacances de printemps, le cybermarché Houra.fr offre 10 euros de réduction immédiate, aux nouveaux clients et sur tous les paniers d’un montant supérieur à 180 euros.

Pour en profiter, il faut entrer le code suivant lors de commande :

PR1TPS

A propos de Houra

Pour rappel Houra.fr propose plus de 50 000 références dont de l’alimentaire mais aussi des jouets, du textile et tous les produits que vous pouvez trouver dans une grande surface. A noter que si votre panier dépasse les 150 euros la livraison est offerte. Cette offre est cumulable avec les 10 euros de réduction.


Houra.fr

Monoprix bannit les œufs de batterie

Le géant de la grande distribution a annoncé fin mars une décision importante : Monoprix abandonne la commercialisation des œufs de batterie sous sa marque.

oeuf-batterie

Désormais, les œufs de l’enseigne proviendront de poules élevées en plein air. Bien entendu, Monoprix ne compte pas arrêter la commercialisation des œufs de batterie qui appartiennent d’autres marques car il s’agit d’une enseigne importante de la grande distribution qui se doit de proposer l’offre la plus large possible à ses clients, mais ces œufs-là ne porteront plus son nom.

Monoprix a pris cette décision sous la pression de l’association de défense des animaux L214 qui a lancé une pétition contre l’élevage des poules dans des cages et hangars et a réuni à cet effet pas moins de 27.000 signatures, ce qui a amené la direction de Monoprix à rencontrer les responsables de l’association et, après avoir été convaincu par leurs arguments, ont pris cette décision.

A ce jour, toutes les autres enseignes de la grande distribution continuent à commercialiser les œufs issus de poules élevées en batteries. La France est donc le mauvais élève de l’Europe en la matière puisque ces œufs sont bannis de la plupart des magasins en Belgique et sont en cours de suppression en Allemagne, en Suisse et en Italie. Les œufs de batterie ne sont plus les bienvenus dans l’industrie agroalimentaire pour beaucoup d’enseignes internationalement connues comme Lu, McDonald’s, Subway et Lesieur.

Cette nouvelle tendance est le résultat d’une pression de plus en plus grande des organisations de défense des animaux puisque 80% des poules élevées en France subissent un traitement très dur puisqu’elles vivent dans des micro-cages ou par milliers dans des hangars surpeuplés. Cet élevage intensif implique que les poules portent systématiquement des becquées et sont privées de la lumière naturelle. C’est ainsi qu’elles souffrent d’un taux élevé de mortalité à cause de leurs conditions d’élevage difficiles.

Monoprix.fr vise une croissance de 50% par an du CA sur les trois prochaines années

Lors d’une interview pour le Journal du Net, Patrick Oualid directeur e-commerce de Monoprix est revenu sur les objectifs de la marque sur le marché du ecommerce.

Comme on peut s’en douter le principal objectif de Monoprix est d’augmenter le chiffre d’affaire de la partie Ecommerce. Pour cela plusieurs leviers vont permettre d’augmenter la fréquence des courses mais aussi le montant du panier moyen comme les suggestions de produits (« ces produits sont complémentaires .. ») ou les recommandations d’achat (« Vous devriez être intéressé par.. »). Patrick Oualid donne quelques chiffres intéressants :

  • le client qui achète en ligne et en magasin dépensent trois plus qu’un client qui achète exclusivement en magasin
  • le panier moyen sur Internet est deux fois plus importants que celui en magasin

L’objectif de Monoprix.fr est d’avoir une croissance de 50% par an sur les trois prochaines années. Pour cela la marque souhaite élargir son offre de Walk-in c’est à dire le Drive au centre ville (vous allez chercher vos courses directement au magasin après avoir passé commande sur Internet). Le concept de la Marketplace semble également intéresser Monoprix qui cite l’exemple d’Amazon (vendre ses produits chez les concurrents qui deviennent en fait des alliés). Même si ce sera difficile à mettre en place pour l’alimentaire, on peut imaginer Carrefour (ou plutôt une marque alimentaire) venir vendre des produits sur le site de Monoprix. Ce dernier prend une commission.
Il a également annoncé des nouveautés pour faire ses courses depuis nos mobiles (l’application iPhone du groupe existe déjà, vous pouvez la télécharger sur l’App Store).

Vous pouvez retrouver l’interview complet de Patrick Oualid en cliquant ici !

Coeur de nature : Auchan mise sur les produits biologiques

Le groupe Auchan a ouvert le 15 mai dernier un magasin physique où seul des produits bio sont vendus. On retrouve également cette volonté sur le site Auchandirect.fr avec une rubrique dédiée à la nourriture biologique.

MonlienTrackéMagique

plop

MonlienTrackéMagique2

Coeur de nature le magasin auchan bio

Coeur de nature propose une dizaine de rayons

Sur plus de 1000m2, Auchan a ouvert dans la commune Brétigny, un magasin un peu spécial nommée « Coeur de nature« . Comme vous l’avez compris, sa particularité est de vendre 100% de produits biologiques alimentaires ou non. Ainsi plus de 13 000 références sont disponibles avec :

  • 7000 produits non alimentaires (papier, produits de nettoyage, couches …)
  • 5200 produits en épicerie, cave et frais
  • 800 produits en boucherie, fromagerie, charcuterie, patisserie etc.

Le tout est réparti dans 11 rayons :

  • produits frais
  • poissonnerie
  • cave
  • viande, volaille et rotisserie
  • boulangerie et patisserie
  • Vrac (des produits sans emballage ce qui permet d’acheter la quantité désirée)
  • Thé, Tisane et café
  • Livres
  • Maison
  • Bébé
  • cosmétiques et compléments alimentaires

Auchan indique que quelques rares produits ne sont pas bio comme l’eau ou encore le poisson (mais le poisson est issu d’une pêche durable). Au delà du fait de proposer des produits respectant l’environnement et votre santé, ce magasin travaille avec des producteurs locaux (au total 250 fournisseurs français ou non) tout en essayant de rendre ce genre de produits accessibles à tous. Enfin le magasin a été construit pour consommer peu de ressources et avec des produits le moins toxiques possibles (peinture sans solvant, éclairage écologique..) et les 30 employés sont vêtus d’habits en coton bio issus du commerce équitable.

AuchanDirect.fr propose aussi un rayon Bio

auchandirect.fr rayon biologique

Rayon Bio sur Auchandirect.fr

Sachez que si vous faîtes vos courses en ligne sur Auchandirect.fr, un rayon Bio est également présent. On y trouve de tout comme de la charcuterie, des produits laitiers, des surgelés, des boissons ou encore des produits de beauté et d’entretien. Bref tout ce que vous voulez sans même vous déplacer (rappel : la première livraison est gratuite chez ce marchand).

Même si Auchan soigne ici son image, c’est une belle initiative encore trop rare. Pour aller encore plus loin, espérons que les poubelles de ce magasin ne seront pas trop remplies de produits encore consommables comme on le peut voir dans de nombreuses grandes surfaces en France.